Se mettre en scène

Pages : Accès page 1Accès page 2Accès page 3

Les effets sont choisis et techniquement au point, l'enchaînement commence à être travaillé et une musique semble convenir. Il est grand temps de se mettre en scène. Et c'est là que les vrais difficultés commencent. En effet, pour être magicien, il ne suffit pas de connaître les « trucs », d'exécuter les passes parfaitement. Encore faut-il être capable d'entraîner les spectateur dans notre sillage.

Combien de temps faut-il pour devenir un bon magicien ? Question qui m'a été posée durant le congrès d'Issy-les-Moulineaux. D'abord, qu'est-ce qu'un bon magicien ? Qui peut y répondre ? On sera bon pour l'un et ringard pour l'autre... Je dirais qu'il faut quelques mois à quelques années pour devenir un bon technicien et une vie pour devenir un vrai magicien. En effet, pour peu qu'on prenne le temps de se regarder travailler, d'analyser les réactions du public et de rêver un peu, on constate que la marge de progression est énorme... pour tout le monde.

Moyennant quoi, il y a des étapes cruciales.

1- On a tous débuté comme collectionneur de tours (« et toi, tu connais combien de tours différents ? »).

2- Puis nombreux sont devenus collectionneurs de techniques - surtout les cartomanes (« et cette levée double, t'en penses quoi ? »).

3- Alors quelques-uns commencent à montrer des tours à un entourage plus large que la cercle familiale.

4- Enfin, un petit nombre vont se produire devant un public payant et devront construire un numéro qu'ils présenteront de nombreuses fois.

Suite (2/3)

Retour au sommaire
Mentions légales   |   Plan du site   |   Réalisation : Cubeside